Après avoir vu comment m’équiper niveau skate et protection à L’appart skate shop la dernière fois, autant commencer à pratiquer un peu. Je vous vois venir tout de suite, je ne mettrais pas à dispo sur le blog les photos (et vidéos) de mes gamelles de skate impunément j’aimerais déjà savoir comment monter dessus avant d’éventuellement tomber… dessus.

Et heureusement, à Sainté, pour tous ceux qui seraient dans le même cas que moi,  on a encore une idée sympa. Une asso qui donne des cours de skate ! Oui ça existe et ça s’appelle School Yard Riders et c’est son président Vincent qui va nous en parler, durant une initiation qu’il donnait dans le cadre de l’Euro 2016…

DSC_0091

Yann : Bonjour Vincent pourrais-tu commencer par te présenter et présenter ton asso ?

Y : Comment vous est venue l’idée de tout ça ?

 Vincent : A Saint Etienne, il n’y avait pas de cours de skate. On voulait mettre en place une structure pour initier et faire découvrir la discipline aux stéphanois.

Y : Y’a-t-il une demande ?

V : Nous disposons en ville d’un skate-park très fréquenté, parc François Mitterrand. Beaucoup de personnes sont de fait intéressées par la discipline. Bénéficier d’un encadrement avec des moniteurs spécialisés  pour progresser, ça peut être bénéfique pour tous.

DSC_0105

Y : Quelle est la cible prioritaire ?

 V : Ça s’adresse à tous de 4 à 77 ans. On développe pour l’instant les cours de skate mais à terme on aimerait former des moniteurs spécialisés dans les autres disciplines.

Y : Combien êtes-vous dans l’équipe et qui fait quoi ?

Y : Comment on devient prof de skateboard ?

Y : C’est quoi la première leçon qu’on donne ?

 V : Se familiariser avec le skate. En regardant les pros, on se dit qu’on va aller prendre une courbe ou une rampe mais le skate c’est relativement ingrat. Il faut d’abord faire des exercices d’aisance, comprendre les appuis, pousser et se positionner correctement. Puis après avoir vu la direction, commencer à faire des figures simples. Le secret c’est de ne pas griller les étapes.

DSC_0099

Y : Un conseil pour un débutant ?

Il faut y aller progressivement pour progresser vite. Rien ne sert de courir… comme on dit.  Avec un moniteur on peut renforcer ses bases et apprendre plus vite.

Y : Vos projets futurs ?

 V : L’association veut développer une école de skate et faire découvrir cette discipline aux plus grand nombre. Pour cela on met en place  des ateliers de découverte gratuits dans un maximum d’événement locaux (comme on a pu le faire à Jean Jaurès pendant la Grande Braderie ou sur le parvis de Ursules pendant L’EURO), mais aussi des cours et stages destinés aux particuliers sur le skatepark de St Étienne et enfin par des initiations et stages proposés aux structures socio-educatives de l’agglomération.

 A terme on souhaite mettre en place des stages itinérants ouvert à toutes les disciplines. Le principe étant pendant une semaine de partir en minibus à la journée sur plusieurs skatepark de la région (Grenoble, Lyon, Valence, Mâcon et pourquoi pas Genève!)

 Et on souhaiterait développer avec les municipalités de la métropole un skatepark couvert comprenant un espace de pratique adapté à toutes les glisses urbaines et proposant des enseignements à un large public.

Y : Quelles interactions vous avez avec les autres associations de skateboard ?

V : L’association porte d’ores et déjà un projet de pôle de glisse urbaine dans la métropole stéphanoise en partenariat avec des associations. Nous avons déjà rencontré plusieurs élus très à l’écoute, disponibles et visiblement intéressé par le projet et avons bon espoir que Saint Étienne rattrape son retard dans ce domaine. (Ndlr : il existe 30 skateparks couvert en France qui ont en moyenne 9 ans d’existence).  

 Saint Étienne, 16eme métropole de France, n’a toujours pas ce type d’équipement en son sein.

 Nous avons décidé de porter ce projet collectivement avec les associations Rosbif, KeplerB22 et Camelmad car nous coordonnons déjà nos actions et nos moyens lors d’événements dédiés aux sports urbains tout au long de l’année.

Petit point sur les assos pour finir :

En plus de School Yard Riders le département compte aussi :

-Rosbif est l’association qui met en place pleins d’animations skateboard toute l’année depuis plus de 10 ans.

-KeplerB22 est l’association qui organise le Sainté street l’évènement phare des glisses urbaines dans l’agglomération

-Camelmad est une association de Saint-Chamond qui met également en place des animations skateboard.

Chacune possède des modules de pratique qui peuvent servir aux uns et aux autres et toutes se soutiennent régulièrement dans leurs actions.

DSC_0107

Y : Un dernier Mot ?

IMG_7396

Merci Vincent !

Avis personnel sur la séance :

Après l’interview,  en intrépide journaliste, j’ai suivi avec Vincent comme instructeur l’initiation. Alors autant vous le dire dès le départ, je ne partais pas tellement gagnant, le sport et moi ça fait deux et je suis raide comme un balai placé ou vous savez.

Mais contre toute attente, même du haut de mes 23 ans, j’ai pu apprendre les bases assez facilement. Vincent est bon pédagogue (et…patient) et à la fin des 30 min de session (si mes souvenirs sont bons) je commençais à me déplacer sur le skate, alors ici on ne doute pas que vos chères têtes blondes devraient aussi bien (voir beaucoup mieux)  s’en tirer que moi !

Infos Utiles :

SYR

33 rue de la république, 42000 Saint Etienne
Téléphone : 06 88 77 08 89
Site internet : http://schoolyardriders.jimdo.com/
Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100011574962954