Un jeu de rôle grandeur nature organisé à Sainté, dans un lieu public ? N’ayez pas peur bonnes gens ! Si vous faites partie de ceux qui pensent encore que les rôlistes ne sont que des asociaux boutonneux qui passent leurs nuits à s’inventer des vies d’aventuriers dans des royaumes pleins de donjons et de dragons, c’est que vous regardez trop TF1, et on ne peut plus rien pour vous. Si vous pensez que les amateurs de « grandeur nature » sont des grands enfants qui aiment faire semblant de se bagarrer dans la forêt avec des épées en mousse, eh bien… vous n’êtes pas très loin de la vérité !

Le GN est une forme de jeu de rôle où l’on s’amuse à incarner un personnage dans un univers fictif. Pour ceux qui veulent tenter l’expérience, deux étudiants de l’IRAM proposent une initiation au jeu de rôle grandeur nature à la Pré-fabrique de l’innovation pendant le mois d’avril. Il vous suffit de venir avec 11 copains/copines, et on vous garantit que ça n’aura rien à voir avec un match de foot…

« Confrontation des officiers » : vous êtes un riche industriel et vous fabriquez des armes…

L’intrigue se déroule à Saint-Etienne en 1910 : vous faites partie de l’une des principales usines d’équipement militaire du pays et vous vous réunissez avec les autres fabricants en vue d’échanger vos techniques… mais aussi pour accéder secrètement à la place de première usine de France. Appât du gain, bluff et soif de pouvoir d’un côté, coopération, négociation et diplomatie de l’autre… qui l’emportera ? C’est là tout l’enjeu de « Confrontation des officiers », qui proposera 5 sessions pour 12 joueurs pendant tout le mois d’avril.

Les sessions sont programmées les 5, 22, 23, 29 et 30 avril dans l’ancienne manufacture et doivent durer entre 7 et 9 heures (mais on ne vous laissera pas mourir de faim, pas de panique). On peut faire partie des personnages ou s’inscrire comme PNJ (personnage non-joueur, mais important pour l’intrigue). Tout le monde peut s’inscrire, joueurs confirmés comme débutants – c’est l’occasion de faire découvrir l’expérience GN aux néophytes pour un coût plutôt modique : 15 euros par personne. C’est également un moyen de mieux connaître l’histoire stéphanoise de manière ludique, entre enquête et improvisation théâtrale. Et il faut y aller costumé de pied en cap, sinon c’est pas drôle (mais on pourra vous en fournir si vous n’avez pas d’accessoires so 1910 dans votre dressing).

Pour avoir toutes les infos sur le concept et connaître les modalités d’inscriptions, c’est sur le site web ou la page facebook du projet. Il reste encore des places pour toutes les sessions, mais connaissant la proportion de rôlistes parmi les lecteurs du blog, ça risque de se remplir rapidement !