Il était l’un des grands favoris de notre battle des quartiers stéphanois et vous en avez fait votre quartier préféré, voici donc notre petit test sur l’un des quartiers les plus animés de Sainté : Saint Jacques / Chavanelle.

 

Central, piéton et animé, ce quartier avait donc tout pour vous plaire, avec sa fameuse rue des Martyrs qui, même si elle n’est pas aussi connue que les rues de la soif lilloise ou rennaise,  est l’une des plus grandes de France avec un débit de boisson tous les 20 mètres (6ème plus grande de France -mais jamais classée, n’est ce pas topito?) pour un total de 12 débits de boisson sur la seule rue des Martyrs de Vingré.

Le quartier Saint Jacques / Chavanelle, c’est à lui seul : une trentaine de bars, une quinzaine de restaurants et plusieurs boutiques. Même si on se félicite du développement d’autres quartiers, il est commun de passer une soirée festive en traînant du côté des Martyrs.

 

En tant que bon stéphanois, nous avons nous aussi nos adresses préférées, nos petites anecdotes sur ce quartier et nous avons donc voulu vous les partager ici :

🍺 Nos bonnes adresses bars :

  • La Peña : Un bar à vin (mais aussi à bien d’autres choses quand même) avec son libre service d’une large gamme de vin, ses tapas et sa décoration sympa.
  • Le Hop Square : Devenu rapidement incontournable avec son large choix de bières artisanales, le Hop Square c’est aussi ses fameuses flammekueches et ses minis-jeux.
  • Le Smoking dog :  Une institution stéphanoise , ce véritable pub anglais est connu pour ses bières, ses cidres et ses whiskys mais aussi, ne l’oublions pas, pour son quizz du mardi soir.
  • Le Barberousse : « Tant qu’y aura des comptoirs on aura des héros », oui, on doit dire que ces paroles raisonnent quand on pense à nos soirées au Barberousse. Effluves de rhum et punch en bouteille vous attendent dans une décoration pirate très réussie.
  • Little Soba : Porte d’entrée des Martyrs, le Soba c’est aussi et surtout plusieurs événements, une bonne atmosphère musicale et de bons breuvages. De quoi bien commencer la tournée des bars (ou la finir, ou entre les deux )

 

🍕 Nos bonnes adresses restaurants :

  • Gonzague Burger : Une belle maison gourmande pour déguster des burgers haut de gamme, avec des desserts de Bruno Montcoudiol , on est loin du combo big mac – sundae.
  • Un Eléphant dans un jeu de quille :  Dans un cadre chic avec une carte bistronomique , ce restaurant rue Léon Nautin a tout pour plaire. Malgré la petite taille du restaurant, l’aménagement est fait pour garder un côté intimiste.
  • La Friterie : Parce que Louise , parce que ses frites, parce que son ambiance, parce que c’est en un seul lieu l’image d’un Saint-Etienne intemporel qui a su traverser les années et les modes. Que de l’amour.
  • Pampille : Bon, on aurait pu aussi le mettre dans la case bar, mais maintenant qu’il y a aussi l’épicerie on s’est dit qu’on le mettrait là. Tout est de proximité avec le gage de qualité que cela comporte, une nouvelle institution stéphanoise au doux accent gaga.
  • Au vieux Kami : Les lettres de noblesse de la cuisine japonaise pour une adresse plébiscitée par les stéphanois, on a rien contre les buffets à volonté (big up à Sushi Ren) mais là c’est autre chose.

✅ D’autres bonnes adresses :

 

  • La Belette : Une boutique d’articles vintages (vêtements, décorations, gadgets …)  rue Notre Dame, un beau spot pour les serial chineurs et chineuses.
  • Méli-Mélo disquaire : The place to be pour les amoureux de vinyles, des (très) belles trouvailles, des avant premières, quelques événements à noter et une équipe sympa. C’est aussi rue Notre Dame.
  • BittersweetInk : On reste rue Notre Dame avec ce salon de tatouage et piercing , adapté pour à peu près tous les styles, une équipe à l’écoute, des tatouages de qualité, on apprécie beaucoup beaucoup.
  • Arthur & John Barber Shop : The barbier du quartier Saint Jacques, un salon à la déco soignée, une équipe sympa, professionnelle et appliquée, vous pouvez accompagner votre coupe d’un rhum au Barberousse, c’est juste en face.
  • Bruno Montcoudiol Pâtissier Chocolaterie : C’est bon, c’est doux, c’est même pas si cher , on a un petit faible pour la pâtisserie à la verveine. Foncez découvrir les pâtisseries du meilleur ouvrier de France et champion du monde de pâtisserie.

 

🕵️‍ Un peu d’Histoire :

La rue des Martyrs de Vingré a toujours eu une réputation sulfureuse, bon au départ elle s’appelait Grande Rue Saint Jacques (car les pèlerins pour Compostelle passaient par là) elle fût ensuite le centre du quartier des armuriers car proche du Furan et son eau adaptée au travail des armes.
Ce n’est un secret pour personne mais avant de devenir un quartier piéton très vivant, la rue des Martyrs était le quartier des prostituées et à même failli être réhabilité dans les grands travaux architecturaux du centre stéphanois, en tout moderne (donc en tout moche). Il faut savoir qu’à l’époque, c’était plutôt top de détruire les vieux quartiers piétons, il a même été question de moderniser le Vieux Lyon …
Quand on prend son temps, on peut même y découvrir des détails historiques surprenants, il suffit juste parfois de lever la tête.

 

On sait, on a oublié plusieurs adresses (dont certaines qu’on adore), mais on ne pouvait pas tout mettre surtout qu’on n’a pas tout testé, et qu’on voulait surtout que vous nous donniez vous-aussi vos bonnes adresses et vos bons plans !

On les attend en commentaire !