La nouvelle vient de tomber. La Maison Blanche ne suffit plus à satisfaire les ambitions de Donald Trump : il lui faut désormais conquérir le monde ! A commencer par la France et ses bastions décadents de la culture et du bon goût que sont les villes où CityCrunch est présent. Après Lyon, voici ce que ça pourrait donner si Trump devenait maire de Saint-Etienne…

1- Reprise de la fabrication des FAMAS, qui seront distribués dans tous les foyers

C’était la mesure phare de sa campagne : reprendre la fabrication en masse du célèbre fusil d’assaut stéphanois et faire de la ville le bastion local de la NRA. La réouverture des usines s’accompagnera d’une gigantesque campagne de communication et chaque foyer recevra un exemplaire du FAMAS nouvelle génération.

2- Accès immédiat et unilatéral au statut de Mégamétropole, avec le rattachement du Puy, Clermont-Ferrand, Valence, Grenoble et Chambéry. Et Genève.

Parce qu’il faut voir les choses en grand et parce qu’une énorme métropole qui s’étend sur 500 km, c’est un bon début. Les travaux de l’A45 seront également prolongés avec un viaduc géant au-dessus de Lyon pour pouvoir accéder plus rapidement à Genève (et aux comptes planqués de la dynastie Trump).

3- Suppression de toutes les subventions aux associations

Parce qu’il aura bien besoin d’un peu de liquidités en plus pour financer tous ces mirifiques travaux et que les associations de soutien à la culture, aux minorités et aux handicapés, ça va bien… à moins qu’il n’envoie discrètement quelques factures à Jean-Michel Aulas ? Justement…

4- Projet de construction d’un mur autour de Lyon

La réouverture des usines et les travaux titanesques dans la métropole ne manqueront pas d’attirer la main d’oeuvre des régions avoisinantes, mais Trump voudra bien évidemment privilégier les ouvriers de nationalité stéphanoise et, surtout, éviter l’afflux de hipsters barbus incapables de se servir d’une truelle.

5- Le siège de Casino… transformé en casino

Les travaux actuels du quartier Châteaucreux vont être accélérés et prendre une direction légèrement différente du projet initial : tout le quartier de la gare sera transformé en annexe de Las Vegas, avec un Ceasar Palace à la place du siège de Casino, des colonnes doriques et des statues de marbre à n’en plus finir avenue Denfert Rochereau, et la Cité Grüner sera dorée à l’or fin.

Caesars Palace Hotel, Las Vegas, Châteaucreux

6- Réouverture du Puits Couriot pour créer des bunkers anti-atomiques

La menace nucléaire est prise très au sérieux, surtout depuis que les quenelles et les grattons ont été classés « armes de destruction massives » et donc interdites sur le sol stéphanois.

7- Saint-Victor Beach devient Miami-sur-Loire

La petite station de Saint-Victor accueillera à côté de l’actuelle école de voile une marina et quelques complexes hôteliers à la déco bien putassière.

Projet pour remplacer l’aire de stationnement des camping-cars derrière la plage de Saint-Victor

8- Annexion de la Haute-Loire

Le département, qui ne sert globalement à rien, sera totalement annexé et transformé en champ de patate géant afin d’élever la production de râpées au rang de symbole national. « Un fusil, une patate », deviendra la nouvelle devise stéphanoise.

9- La Cité du Design devient une clinique de chirurgie esthétique

La place actuellement accordée à la culture sera réduite à (vieille) peau de chagrin avec la réaffectation de la plupart des musées en centres de recherche pour implants capillaires ou cliniques esthétiques.

« On a été refaites à la Cité du Design ! »

10- Proclamation de la nouvelle religion : Jésus remplacé par Aimé Jacquet et Marie visitée par Dominique Rocheteau l’Ange Vert

Pas d’accession de Donald Trump au pouvoir sans un culte adapté : la réécriture de la bible est en cours…

On espère que cet article vous aura fait sourire. On vous laisse, la police vient nous chercher… N’hésitez pas à compléter la liste de ces mesures dans les commentaires !