scene-stephanoise

Selon un sondage très sérieux effectué auprès de potes habitant à plus de 500 km de Saint-Etienne, la scène musicale stéphanoise se limiterait à Bernard Lavilliers et Mickey 3D. Bon, certes, ça pourrait être largement pire (surtout quand on pense aux nantais poursuivis par Elmer Food Beat et aux lorrains à jamais traumatisés par Cindy Sanders). Mais c’est quand même un peu limité, surtout quand le 42 foisonne d’artistes souvent méconnus dès qu’on sort de la région.

C’est pourquoi toute la team a branché ses enceintes à fond pour vous présenter ses chouchous de la nouvelle scène musicale made in Sainté. Il y en a pour toutes les oreilles, du folk le plus délicat au métal le plus bourrin. Et comme un bon son vaut mieux que mille mots (ou un truc du genre), cette sélection est accompagnée d’une playlist à écouter sans modération. Un immense merci à David du label WAB (www.weartbetter.com) pour ses précieux conseils !

Electro-rock

Doorsfall

Doorsfall a remporté le concours Jeunes Talents Esprit Musique en 2015. Et depuis la sortie de leur dernier EP, B.I.T.C.H.,  c’est un peu nos chouchous ultimes : du son à la fois lourd et évanescent, entre électro revisitée, groove bourrin et riffs planants, et des mélodies qui poussent à faire tourner compulsivement les titres en boucle pour avoir sa dose, voilà où ça peut mener… Attention, c’est addictif, déconnez pas !
Page Facebook / Site web

© Bertrand Vacarisas - Maïto Prod

© Bertrand Vacarisas – Maïto Prod

Lady H

Un potentiel de tubes énormes grâce à l’alchimie organique guitares + basse + batterie, redoutable de simplicité et d’efficacité. C’est l’aventure totale quelque part entre le garage, la pop alternative et le blues rock.

Cold Cash

Finalistes du tremplin Emergenza, lauréat des Grosses Guitares, Cold Cash envoie du riff garage/blues/rock 70’s : leur premier album, Our Lives, est sorti à l’automne 2015.

Dandy Freaks

Comment dire… les Dandy Freaks, c’est un ovni, un grand mix electro-rock où se rencontrent les Wampas et les Rita Mitsouko, Stupeflip et The Clash, Bruce Lee et David Guetta. C’est un cabaret déjanté haut en couleurs qui assume tous les délires !
300x300

Folk-Pop

Ladybug & The Wolf

Attention : révélation ! Après un premier EP sorti en 2013, le duo a transformé l’essai l’an dernier avec Familiar Games, de la folk entraînante et un univers dans lequel on se laisse tout de suite emporter. Bref, c’est frais, ça remonte le moral et sur scène c’est juste magique !
Page Facebook / Site Web

© La Paire de Cerises

© La Paire de Cerises

Cavalerie

« Comme un cheval lancé au galop sur un lac gelé » : ça galope en effet au rythme du banjo comme dans un western déjanté. On reste dans des accents folk, mais plus alternatifs, et ça dépote !
Page Facebook / Bandcamp

Odlatsa

Aux frontières de l’anarchisme, de la sagesse et de la poésie, portés par une musique entraînante, Odlatsa distille des chansons aux multiples facettes qui rassemblent les gens autour de références à Molière et Villon en passant par Brassens et Brel. Aux désinvoltes qui aiment la chanson française et son éternelle irrévérence, on vous invite à vous jeter sur Odlatsa, vous ne serez pas déçus du voyage.
Page Facebook / Site Web

Raphaël Herrerias

Des riffs rock, des textes léchés et une voix à la Dominique A : on ne se pose pas de question et on embarque directement avec lui dans des aventures pop avec son album « J’étais l’oiseau soudain » en boucle.
Page Facebook / Site Web

© Irina Ruiz

© Irina Ruiz

Punk

Dans cette catégorie, on arrive dans le gros des troupes : en effet, un mystérieux vortex de contestation, de pogo et de canettes de Kro semble orienter la création artistique locale vers le bon gros punk-rock des familles, avec des variantes noise ou hardcore pas mal du tout. On citera, parmi d’autres, les Negative Runners (Page Facebook / Bandcamp), Solid Sleep Vendange Extrême (Bandcamp), Painfull places (Page Facebook / Bandcamp), sans oublier le glam-punk au mauvais goût lol de Schlaasss (Page Facebook / Bandcamp) ou encore Pervers et Truands (brillamment chroniqué ici !). Pour encore plus de décibels, ça se passe sur le Soundcloud de saintépunkrockcity.

DJ’s

L’Entourloop (Dee’Jo + The Architect)

Toujours à l’affût de nouveau son et de vinyles les plus improbables, ce sont des pros du beatmaking et des kings incontestés du sample qui savent enflammer les platines comme personne. La fusion hip-hop + reggae + funk + disco + boogie marche à fond et on en redemande ! Dernière galette en date : Chickens in your Town, sorti en 2015. Dee’Jo est notamment arrivé en finale de la dernière Gourmandises Party.

Page Facebook / Soundcloud

0004939633_10

DJ DRK

Même si on a davantage de chances de le rencontrer sur la Canebière que Place du Peuple, DJ DRK, le nouvel acolyte de Keny Arkana, est bien originaire de Sainté. Il a récemment remporté la 6ème édition des Gourmandises Party (devant Dee’Jo, donc, vous suivez ?) avec un set dantesque mêlant ingénieusement du gros son west coast avec du Diam’s : un pari quand même risqué mais scratché haut la main !
Page Facebook / Soundcloud

Et là, vous êtes bien contents, vous avez plein de nouveau son dans les oreilles, c’est festival, tout ça… mais j’entends déjà les puristes grogner au loin dans la forêt : ils sont où BR OAD WAY, Karlit & Kabok, MC Pampille et tous les autres qui ne sont pas cités dans cet article ? Certains font déjà partie du paysage musical stéphanois depuis pas mal de temps, d’autres n’existent plus, et il a bien fallu faire des choix. Rassurez-vous, il y a bien d’autres surprises dans notre playlist. N’hésitez pas à ajouter vos groupes stéphanois préférés dans les commentaires !