T’aimes la glisse, la vitesse, l’esprit d’équipe, et un peu la castagne ?
Depuis maintenant 3 ans, les Green-Harpies représentent le roller-derby stéphanois. Et ça tombe bien, elles adorent les fresh meats (aka les nouvelles recrues). Par contre, avant de me faire flageller, je précise qu’on va parler du roller derby féminin, car l’équipe de Saint-Étienne est essentiellement féminine. Mais il existe bien sûr du roller derby masculin ! Ça marche pareil, mais avec des hommes !

Le roller derby : kezako ?

img_derby4
Le roller derby à ses débuts…

Alors d’abord un rapide tour d’horizon du roller derby en général. C’est un sport d’équipe, principalement féminin (mais pas que), qui se joue sur… des patins à roulettes. On les appelle plus communément des « quads ». Le roller derby vient de Chicago et date des années 20. Devenu un « sport spectacle », il part aux oubliettes dans les années 80, pour réapparaître en force dans les années 2000. Devenu depuis une véritable institution, le roller derby allie force, vitesse, entraide, petits bobos et grands fous rires !

Le but du jeu ?

Sur une piste ovale, 5 joueuses de chaque équipe se mettent en place. Il y a 4 « bloqueuses » et 1 attaquante appelée « jammeuse » avec une étoile sur son casque. La jammeuse de chaque équipe doit dépasser le plus de fois les bloqueuses de l’autre équipe. Chaque joueuse dépassée de l’équipe adverse fait marquer 1 point à son équipe. Le rôle des bloqueuses ? Comme son nom l’indique : bloquer la jammeuse adverse pour l’empêcher de la dépasser. Attention, pas le droit de mordre, de tirer les cheveux ou de donner un coup de tête ! A part ça, les coups bien placés (hanches, épaules…) sont autorisés. Et des fois, ça déménage !

Donc y’a que des joueuses ? Et ben non ! Au roller derby, il y a aussi des arbitres (les « Refs » avec les patins, les « NSO » sans les patins). Ils sont très importants et très respectés. Ici, si quelqu’un ose insulter un arbitre, il est prié de rejoindre les vestiaires immédiatement, voire carrément de quitter la salle !

les green-harpies Crédit photo : Christele Delaur

Les Green-Harpies dans tout ça ?

Les Green-Harpies se sont créées en septembre 2012, grâce à l’appui de Saint-Étienne Roller Club dont elles font partie. Les entrainement ont lieu tous les samedis de 16h à 19h, ainsi que les vendredi soir de 20h à 22h une semaines sur deux, au gymnase de la Métare Sud-Est. L’équipe se compose d’une quinzaine de filles ultra motivées ! Plus qu’une équipe, c’est une famille.

Au programme : entrainement, match, bootcamp, apéro et bonne humeur !

img_derby3
Crédit photo : Christele Delaur / Ra2

T’es motivé(e) ?

Les Green-Harpies accueillent tout le monde, fille ou garçon, à condition d’avoir minimum 18 ans (ou autorisation parentale), et, surtout, la gniak !
Pour commencer, on apprend une base de patinage pour tenir debout, mais aussi on apprend à tomber pour ne pas se faire mal… ou du moins pas trop ! Il ne faut pas avoir peur des bleus, qui deviennent ensuite une marque de respect dont on est vachement fière. Mais ne t’inquiète pas, tu auras tout un équipement complet de protection, et même un protège-dent. Ensuite c’est le tour des règles, un « petit » pavé de 80 pages. Et une fois qu’on a tout intégré, c’est parti !

Et puis ça tombe bien : les journées d’initiation du roller derby sont le 12 et le 19 septembre 2015, pour venir essayer ! Pas besoin d’équipement, on te prête tout ! Elle est pas belle la vie ?

Et si tu n’as pas envie de bouger de ton canapé, pour en savoir plus, tu peux toujours trouver des films qui te montrent un peu mieux le sport. Le plus connu est Bliss avec Ellen Page et Drew Barrymore. Mais garde à l’esprit que même si le roller derby est un sport de contact, les films à l’américaine sont souvent surjoués, avec de la violence à profusion…

Mais combien ça coûte tout ça ?

Tu es venu essayer, tu as vu un tas de vidéo, ça y es t’as le démon du roller-derby en toi, il faut que tu en fasses !
Pour cela, il te faudra un équipement complet : casque, coudière, genouillère, protège-poignet, protège-dent, et bien sûr les quads ! Tu peux compter pour les basiques entre 150 et 200€ pour un équipement neuf entier. Sauf que dans le derby, on a tout un tas d’astuces pour trouver des équipements d’occasion. Alors ne te jette pas sur ebay, et demande conseils aux filles de l’équipe !
Pour la licence, l’équipe des Green-Harpies dépend de Saint-Étienne Roller Club, elle t’en coutera donc 130€ pour la première année (après c’est dégressif), pour pouvoir patiner sans crainte !

Contact

Pour plus d’informations :
Page facebook : https://www.facebook.com/RollerDerbySaintEtienne
Site internet : http://saint-etienne-roller.com/derby/

Entrainement au gymnase de la Métare Sud-Est,
Rue de l’Université, 42100 Saint-Étienne