BRRR… C’est la rentrée…

L’automne s’installe, avec l’envie de rallumer le chauffage, de ressortir les couettes, d’enfiler ses pantoufles et de se coller devant la dernière série d’HBO.

Pourtant, il y a moyen de prendre à contre-pied la mornitude ambiante et son humidité intrusive : le spectacle vivant.

Ben ouais. Et si on sortait… au théâtre ? Ça tombe bien, la saison culturelle de la Comédie de Saint-Etienne reprend, et sur les chapeaux de roues même, avec un départ en fanfare :

Bernard Marie Koltes pour le texte, Le retour au désert, une pièce majeure à voir et à revoir (ou peut-être même à découvrir, wouah la chance…), pour une ouverture du meilleur effet. C’est du 1er au 11 Octobre, au théâtre Jean Dasté (nom du fondateur, donné à la grande salle de La Comédie), et c’est de l’ordre de l’immanquable. Finesse de l’écriture, justesse et poésie des mots, sensibilité à fleur de peau et perspicacité de l’observation humaine au programme. Mise en scène Arnaud Meunier, directeur de… La Comédie bien sûr !

"Le retour au Desert" (crédit image : Pierre Boulat - Cosmos)

« Le retour au Desert » (crédit image : Pierre Boulat – Cosmos)

Ensuite, pour faire une petite sélection toute personnelle, on notera dans les classiques incontournables le très fameux En attendant Godot De Sam Beckett, programmé du 17 au 19 Novembre, humour absurde du dérisoire façon Ionesco marié à une mélancolie du meilleur goût garantie. A ne rater sous aucun prétexte.

Sam Beckett
Sam Beckett

Vu le contexte actuel, comment passer à côté de La Devise, née de l’association de François Begaudeau et de Bertrand Lambert, qui nous proposent une vision juste, acerbe et narquoise de notre société et de sa politique à lire au travers du prisme du climat ambiant, en partant de ces trois mots si souvent galvaudés et maltraités qui ornent nos bâtiments, nos écoles, nos documents officiels : Liberté, Égalité, et la Fraternité bon sang dans tout ça ??? Les dates : du 12 au 14 Novembre.

Voici donc 3 spectacles à voir absolument. Alors, si l’on y ajoute d’autres créations hypra-innovantes telles qu’ Une Carmen en Turakie à l’esthétique rétro-romantique extrêmement touchante de la compagnie Turak issue du théâtre de rue (programmée du 28 au 31 janvier 2016), et la poésie inimitable et inégalée de Julien Gracq pour Un beau Ténébreux (du 5 au 9 janvier pour bien commencer l’année), ainsi que des spectacles jeunesse de pointe et en plein dans l’actu comme Quand j’étais petit je voterai (du 3 au 7 mars), ou 20.000 lieux sous les mers qui revisite (du 9 au 12 février) le mythique roman de Jules Verne à travers une adaptation musicale narrative sur fond de percussions cuivrées on ne peut plus contemporaine, une seule possibilité s’impose à nos pétillantes neurones haletantes, pleines de hâte et de curiosité : S’ABONNER !

(crédit image : Comédie de Saint-Etienne)

(crédit image : Comédie de Saint-Etienne)

Plusieurs formules sont possibles, et il y en a pour toutes les bourses :

Cartes de 3, 5, 7 ou 11 spectacles (à partir de 11€ la place), abonnements annuels pour les 33 soirées, cartes jeunesse de 3 à 5 spectacles (à peine 6€ la place !)… Libre à vous, mais il n’y a pas à hésiter et, pour ma part, c’est déjà fait ! 

Le petit plus qui va vous faire kiffer : le 30 septembre, dans le cadre de l’opération Sainté accueille ses étudiants, pour les néo-stéphanois inscrits à la fac, il est possible d’assister gratos à la grande répétition générale du Retour au désert

Alors, On se retrouve à La Comédie ?

 La Comédie de Saint-Étienne
(centre dramatique national)
7, avenue Émile Loubet

Administration :
+33 (0) 4 77 25 01 24
Billetterie :
+33 (0) 4 77 25 14 14