Mais d’où sortent ces affiches bleues qu’on voit circuler en ce moment ? Gr-Gratis-GratiFouilla? Ben mon Blet’ ! Après une enquête plus qu’approfondie sur le sujet, je me suis retrouvé au beau milieu d’un petit collectif de gens très motivés et plein d’énergie pour « Changer le monde ». Rien que ça. Parmi eux : des membres de Zoomacom ou encore des Colibris.

Changer le monde, bon d’accord, mais comment faire ? Ils ont eu l’idée d’importer des idées pour redonner le goût du gratuit aux gens, et donc de consommer différemment. C’est comme ça qu’est né le concept de la Grati(s)fouilla (ou Gratiféria à la sauce gaga) et que la deuxième édition est programmée ce samedi 30 janvier.

Affiche Gratifouilla 30 janvier 2015

Un événement pour démocratiser le gratuit

Mais « gratuit », concrètement, ça veut dire quoi ? Parce que ce concept aujourd’hui fait beaucoup plus référence, du moins en ce qui me concerne, aux spams qu’on reçoit par centaines et qui nous annoncent qu’on a l’immense chance d’avoir gagné le dernier I-Phone ou une BMW série je ne sais plus quel chiffre… Alors que notre groupe de gens qui veulent changer le monde, ils ne sont pas dans ce trip-là. Eux, ils ont plutôt eu l’idée de démocratiser le gratuit : le VRAI gratuit – celui que tu utilises quand tu fais un sourire à quelqu’un dans le tram parce que, franchement ça fait chier de faire la gueule dans le tram ! Ou une poignée de main à ce mec assis par terre à côté de ton Carrefour Market. C’est pour ça que le CREDO de l’événement, c’est :  « Prenez ce dont vous avez besoin – Donnez ce que vous voulez – ou les deux (ou rien) ». Chacun est libre.

Mais si tous le monde vient prendre des trucs on est d’accord qu’il n’y a plus rien ? C’est là que l’expérience concluante de la première Grati(s)Fouilla vient nourrir l’idée que les gens ne sont pas tous des gros rapiats. L’idée, c’est que quand c’est gratuit, on ne prend que ce dont on a besoin. Ce qui paraît assez évident. Pourquoi vider son grenier si c’est pour le remplir de nouveau ? Si vous avez des objets dont vous ne vous servez plus et qui dorment au fond d’un carton, pourquoi ne pas en faire profiter les autres ? Rendez-vous donc ce samedi pour donner ce qui ne vous sert plus et prendre ce qui vous fait envie ou ce dont vous avez besoin. Vous n’avez pas besoin de donner quelque chose pour prendre autre chose : ce sera une zone de gratuité totale !

Et puis, vu la motivation de fous de cette équipe, plein d’animations viendront se greffer à l’événement : des clowns (pour appréhender autrement l’art de la clownerie), des ateliers de massages (parce que le gratuit ça fait quand même du bien !) et une Disco-Soupe. Alors ce n’est pas juste un mot à la mode, hein, ça a quand même un sens : il s’agit de récup’ de légumes, épluchage et cuisine de soupe ensemble sur de la musique pour la bonne humeur. Et quoi de mieux qu’une bonne soupe chaude en plein hiver ?

Allez on résume :

Grati(s)fouilla (marché gratuit + animations + Disco Soupe) : samedi 30 janvier de 14h à 19h à la Bourse du Travail (plan)

Pour recevoir les bonnes infos sur la communauté : c’est sur leur page Facebook. Et pour partager l’événement, c’est par ici !

Venez nombreux et avec votre bonne humeur et le smile ! Et surtout n’oubliez pas « L’Utopie, ce n’est qu’une réalité qui ne s’est pas encore produite »

Bisous !