habiter st etienne-01-01

Félicitations ! Tu as choisi (ou pas) l’agglo de Saint-Etienne. Avec ses 1986 heures d’ensoleillement annuel, soit 42h de plus que la moyenne nationale (on n’invente rien, toutes nos infos viennent de ), ses 281 boulangeries et 494 coiffeurs (le Stéphanois est moins gourmand que coquet), ses 93 fleuristes et 61 courts de tennis (le Stéphanois préfère le romantisme au revers lifté), son port de plaisance et ses, attention roulement de tambour : 870 restaurants. Eh oui, le Stéphanois aime se faire plaisir, il sort. Malgré les 70 jours de gel par an. Si tu es nouveau en ville, tu te retrouves devant une série de quartiers aux noms plus ou moins exotiques, et tu ne sais pas lequel choisir pour poser tes valises. Où s’installer si l’on est retraité, étudiant, jeune couple ou punk à chien ? La team Sainté CityCrunch te répond.

Quartiers CSP +

Cours Fauriel

Quartier des mamies à bichons aimant la tranquillité et le commissariat en cas de vol de sac à main, le Cours Fauriel sera également apprécié par les joggers (pour les larges trottoirs et la proximité avec le Parc de l’Europe) ainsi que par les nouveaux arrivants réticents (pour l’accès rapide à la N88 et la possibilité de fuir la ville rapidement).
➕ la boulangerie Farinër, le marché le mercredi et le samedi.
➖ Pas très vivant et plutôt cher pour se loger.

Cours Fauriel (photo non contractuelle. On n'a eu que 4 heures de neige cet hiver)

Cours Fauriel (photo non contractuelle : on n’a eu que 4 heures de neige cet hiver)

Banlieues chics

Les familles avec enfants ou les retraités apprécieront le calme et l’absence de punks à chiens de Saint Priest en Jarez, Rochetaillée ou Saint-Victor sur Loire (ces derniers ont quand même une plage, un château et un impressionnant taux d’attractivité pour la promenade digestive dominicale).
➕ Tranquille, avec une jolie vue !
➖ Sans voiture point de salut…

Quartiers hipsters

Hyper-Centre

La zone qui s’étend entre la place Albert Thomas, la rue de la République, le bas du Crêt-de-Roc et la place Chavanelle est le coin idéal pour la jeunesse qui marche ou qui se déplace à vélo (mais qui n’aura pas peur de payer son liquide vaisselle 35 euros au Monop) ou les branchés qui ont un parking, car c’est totalement impossible de se garer.
➕ Tout est à proximité ! Commerces, bars, restos, cinés, tram, punks à chiens…
➖ Un peu trop vivant pour le coup, surtout si on a une fenêtre de chambre qui donne sur la rue des Martyrs.

Crêt-de-Roc

L’ancienne colline des passementiers et des armuriers est en train de se transformer en éco-quartier tendance bobo : espaces verts, habitat rénové et initiatives locales fleurissent dans le quartier, des Rues du développement durable au pied de la colline, jusqu’à la Maison du Crêt de Roch au sommet, en passant par l’auberge de jeunesse design La Maison Rouge.
➕ Crêt de Roc is the new Berlin ! Vue qui claque, proximité de l’hyper-centre et de la gare.
➖ Bon, ça monte un peu… et pour le stationnement c’est vraiment pas ça.

Crédit photo Philippe Hervouët - Ville de Saint-Etienne

Crédit photo Philippe Hervouët – Ville de Saint-Etienne

Jacquard

C’est un peu le jumeau plat de la colline du Crêt-de-Roc : les initiatives pour réouvrir les boutiques se multiplient dans ce quartier en pleine rénovation situé juste de l’autre côté de la place Jean-Jaurès. Ateliers, boutiques éphémères, restos, associations… Jacquard is the new Berlin aussi en fait. Idéal pour les jeunes couples, les colocs et les gens qui supportent de dormir avec des Boules Quiès.
➕ Le marché place Jacquard, la proximité du centre.
➖ Le stationnement, encore et toujours… et l’animation !

Quartiers pour colocs ou familles nombreuses

Bellevue / Tréfilerie / Valbenoîte

Parfait pour les étudiants un peu sérieux – les facs Bellevue et Tréfilerie et l’école d’assistantes sociales sont plus proches que la plupart des bars – ceux qui veulent être en ville mais pas dans le centre et ceux qui veulent être au top départ des bus pour Firminy (oui, il paraît qu’il y en a).
➕ A la fois proche du campus et de Centre Deux. Il y a un marché sur la place Bellevue le dimanche, mais à chaque fois que tu y passes c’est trop tard (parce que la grasse mat’ c’est sacré). Globalement il n’y a pas grand chose, sauf Ursa Minor et la Brasserie Stéphanoise : une telle proximité avec des équipements à la pointe de la hype underground et de la culture brassicole peut être un énorme facteur de jalousie (ou de squattage chez toi) pour tes potes bobos du Crêt-de-Roc.
➖ Le centre-ville te paraît à l’autre bout du monde, et, en effet, il l’est. Voiture, TER, tram, vélo, skate… choisis ton véhicule ! Parce qu’à pieds, ça fait vraiment, VRAIMENT loin.

La Métare

Tu es à l’IUT ? Ta famille préférée dans Game of Thrones, ce sont les Stark ? Alors tu es prêt pour emménager à La Métare, le Winterfell stéphanois.
➕ Le campus de l’IUT, des équipements sportifs, des logements à pas cher, l’accès rapide à la montagne.
➖ La devise « Winter is Coming » est valable d’août à avril.

La Métare au 15 août

La Métare au 15 août

Collines de Pères / Tardy / Beaubrun / Tarentaize

Quartier souvent décrié, malgré un article élogieux paru l’an dernier dans Le Monde. Il est vrai que niveau restaurants et bars, c’est un peu la dèche. Mais on oublie un peu vite qu’à deux pas il y a la gare Saint-Etienne le Clapier, et juste derrière le Parc du Puits Couriot et le Musée de la Mine, l’emblème de la ville.
➕ Le parc du Musée de la Mine, un nombre impressionnant d’associations qui font vivre le quartier (comme l’Amicale Laïque de Tardy), la médiathèque et la cinémathèque, et probablement les meilleurs producteurs de merguez de la ville.
➖ Se référer à un prochain article : « Où trouver du shit à Sainté ».

Quartiers pour sportifs

La Cotonne

Idéal pour les motivés du mollet (paie ta côte avec une pente à 25 degrés) et les nageurs (avec la très chouette piscine Pierre Poty), ce quartier est en outre complètement coupé du reste du monde les jours de neige, ce qui constitue un avantage certain pour ceux qui rêvent d’une excuse crédible pour le ne pas aller bosser en hiver. « Je peux pas venir, j’habite en haut de la Cotonne » est en cours d’homologation dans la plupart des conventions collectives.
➕ La vue, la proximité de Centre Deux en ayant quand même l’impression d’habiter à flanc de montagne, la verdure
➖ L’accessibilité un peu hardcore

Bergson / La Terrasse

Quartiers familiaux et disposant de nombreux commerces, écoles et équipements sportifs (piscine Grouchy, Parc de l’Etivalière, etc.), c’est aussi le coin idéal pour les fans de l’ASSE, qui peuvent se rendre à pied à Geoffroy Guichard. Fini les problèmes de stationnement aux abord du Chaudron, malin le supporter !
➕ Le stationnement du coup, sauf les soirs de match ! Les maisons en hauteur sont plutôt sympa, et le tram passe à proximité.
➖ Un peu loin du centre-ville.

On n’a pas cité tous les quartiers, mais si vous avez des infos sur le vôtre, n’hésitez pas à les ajouter dans les commentaires.