Quelques mois après le premier article sur la banlieue sud (bon ok presque un an) voici le deuxième volet sur la couronne nord de sainté.  Que l’on pose les bases, il ne fait pas plus froid que dans le sud de Saint-Étienne, pas de Winterfell et l’accent est plus ou moins le même (si on pousse jusque dans la plaine il commence à virer sur le québécois) et il n’y a surtout pas que le CHU au nord de san esteban. Si le sud stéphanois est plutôt populaire, le nord de sainté est plus aisé, petit tour d’horizon entre villas des joueurs de l’ASSE, les bouates de night jusqu’aux portes du forez.

On visite :

A Andrézieux, il n’y a pas qu’un magnifique aéroport international, il y a aussi le château de Bouthéon qui offre un magnifique extérieur qui se visite et qui n’a rien à envier au château de la Loire. La couronne nord c’est aussi le fief du manger locale : la fourme de Montbrison et la Badoit de Saint Galmier. Profiter de votre passage pour visiter l’usine Badoit et la maison de la fourme. Consommez local !

Ici aussi on peut se baigner, même si le coin est moins aménagé que Saint Victor sur Loire, la Loire traverse la plaine et on peut s’imaginer faire trempette à St Just St Rambert après s’être baladé dans le village.

Aucun intérêt d’aller jusqu’à Hawaï pour avoir des vagues, la piscine à vague de Saint Chamond fera largement le taffe.

 

On mange koi?

 

Vous trouvez que les joueurs de l’ASSE sont trop mous sur le terrain ? Vous vous posez des questions sur le nutritionniste des verts ? La réponse est peut-être dans la succulente pizza Sole Mio (2 Rue de Verdun, 42580 L’Etrat ), à quelques mètres du centre d’entraînement de l’Etrat.  Tout y est très bon, la formule du midi est parfaite, avec pizza ou plat du jours + dessert ou entrée pour 13,90€ ! 

Côté cuisine fine, le restaurant la Pause (Route De Saint Héand, 42580 L’Etrat) vous ravira, le prix est légèrement supérieur au standard stéphanois, mais la carte et la terrasse sont à la hauteur de la note. 

Puis vient, Le Porto ! Le Porto ! Le Porto !!!!!!!! Ce bar restaurant de Terrenoire est une adresse connue des stéphanois qui viennent en nombre le vendredi midi manger la magnifique, l’incroyable morue portugaise. Réservez ou n’arrivez pas trop tard, c’est très souvent plein.

On fait pas la pampille nous ?

Il est de notoriété forézienne de dire que la plaine abrite beaucoup (trop?) de boites de nuit, l’ambiance y est plutôt différente des autres lieux nocturnes de la métropole. Et puisque chez City Crunch on est transparents, nous ne conseillerons pas à certaines populations de se rendre dans certaines boites de la plaine, lieux dont nous tairons le nom ici.

Gros complex, la boite de nuit le méli-mélo à Saint Cyprien est très populaire le week-end, vous ne serez jamais seul à danser sur despacito ou sur le connemara, le staff est sympa , les consommations correctes (voir très bon marché si vous venez de Paris) et beaucoup de services de navette font l’aller-retour entre la boite et les villes environnantes.

Plutôt joueur ? Allez du côté de Sin City j’ai nommé Saint Galmier ou Montrond les Bains pour peut-être pouvoir racheter une maison à Saint Héand ou tout perdre et n’avoir les moyens que pour louer un T4 avec terrasse et sauna rue Neyron. A Montrond les Bains, vous pourrez même continuer la soirée au Gotha juste à côté du casino.

Du coup, plutôt sud ou nord ?