Le Foreztival comme son nom l’indique se passe dans le Forez (mon blet), plus précisément dans la commune de Trelins.
Lancé en 2004 par des jeunes ligériens et après une année 2017 mis entre parenthèses, le Foreztival est revenu pour une 14ème édition, qui outre les soucis d’accès au site le vendredi fut très (trèèèèès) réussi.
Au point que chez citycrunch, on est catégorique, les Eurockéennes c’est so 2012, le Sziget c’est trop loin, coachella c’est trop cher, non LE festival de 2018 c’était le Foreztival et on va vous le prouver.

1/ Parce que la programmation était tout simplement folle.
Ayo, Keny Arkana, Roméo Elvis, Matmatah, Hungry 5, Chinese Man etc … Une programmation éclectique ultra soignée, qui semble avoir trouvé un écho tant chaque scène était prise d’assaut. Avec comme résultat, 2 soirs en sold out, soit 32 000 festivaliers sur l’ensemble du festival : un record !

2/ Parce que c’est plutôt bon marché.
Oui, pour les habitués du Forez, cette édition était plus cher que les années précédentes (notamment avec la formule camping village). Mais le camping parking lui est toujours gratuit et les consommations restent bon marché (2,5€ pour le demi, 1€ le soft etc…) non clairement le cour du bouix (monnaie du foreztival) est toujours intéressant.

3/ Parce que le camping parking !
Presque aussi mythique que le festival lui même, le camping parking permet un avant, un pendant et un après festival qui est aussi sportif que le forez en lui même. Véritable nid à anecdote, on est même presque persuadé que plusieurs festivaliers ne viennent que pour le parking …

4/ Parce que l’affiche était très, très, très stylé. 
Clairement déjà en règle général, le foreztival nous habitue à une présentation soignée, mais la avec Ella & Pitr à la baguette, c’était de l’art. On va pas se mentir, quand des talentueux artistes stéphanois préparent l’affiche du meilleur festival du monde, c’était forcément top !

5/ Parce que comme le dis Barrio Populo, « Quand je te renifle, je sens la vie ». 
Plus que la très bonne programmation, le Foreztival a ce petit truc que beaucoup d’autres festivals cherche à avoir : une âme 🙂 . On était très triste qu’il nous abandonne un an, car le Foreztival pour beaucoup de ligériens c’est l’une des dates phares de l’été, l’événement à ne pas manquer. Alors l’attente a fait qu’on fut encore plus excité. Alors cher lecteur, n’hésitez plus, foncez y l’année prochaine afin de faire vivre ce haut lieu de la culture musicale locale et qui va pour sur devenir un des lieux mythique à faire pour chaque festivalier qui se respecte.

Nous on a hâte d’y être !