Le Richelieu, souvenez-vous… le bar mythique de Christophe a fermé ses portes cet été, après un nombre incalculable de soirées étudiantes, retransmissions de matches, concours de soupes, ateliers de réparations, apéros-quiz et j’en passe – sans oublier le rendez-vous hebdo des livraisons de Supercagette. Populaire sans beauferie, chaleureux et pas cher, tout le monde s’y sentait bien, les piliers historiques comme les clients de passage.

Quand j’ai su qu’il allait être repris, j’étais contente que l’établissement n’aille pas rejoindre les rangs des trop nombreux pas de portes aux rideaux fermés. Mais j’ai eu peur que l’âme du lieu soit vendue au diable des insupportables bars branchouilles, ce qui aurait été plausible vu la proximité de Badouillère, un coin de Sainté plutôt cossu.

J’ai donc patiemment attendu que les travaux soient terminés et je suis allée, non sans une certaine appréhension, tâter l’ambiance du nouveau Richelieu… Et je suis tombée sur un premier indice : le sapin de Noël décoré avec une écharpe des Verts. Les nouveaux tenanciers respectent donc la tradition locale avec humour, ça part bien !

Le lieu a été entièrement réaménagé pour donner un peu plus d’espace et une touche de modernité (ça ne gâche rien), mais, deuxième indice, les tables en simili formica 100% PMU et l’écran de télé sont restés, ainsi que les fléchettes et le baby !

Ici on vient prendre un demi de blonde (suivi généralement de pas mal d’autres) avec une planche charcute/fromage entre potes, c’est bon, c’est pas cher, et on discute avec ses voisins si on veut, c’est ça la richesse du lieu (attention jeu de mots subtil ! c’est bon, vous l’avez ?)

(crédit photos : page Facebook du Richelieu)

Dernier indice : les habitués d’avant ne semblent pas bouder l’endroit et le courant passe bien avec les nouveaux patrons, Guillaume et Tony, fraîchement arrivés de l’Ile de Ré (ce qui est au top de l’exotisme depuis Sainté, quand même). Vivement le retour d’événements ou de soirées à thèmes ! En tout cas, Supercagette revient le jeudi, et ça c’est cool.

J’annonce donc mon verdict sans hésitation : on est sauvés ! Le nouveau Richelieu est toujours un bar de quartier convivial où il fera bon passer des soirées, et je vous conseille vivement de le (re)découvrir !

Le Richelieu
74 rue Michelet
Tram Campus Tréfilerie
Facebook ici